Comment être Fabuleuse au foyer ?

19Déc - by admin9596 - 0 - In Uncategorized

Si, comme beaucoup de mamans, vous avez été traumatisée par la plus que parfaite Bree Van de Kamp et sa maison témoin, rassurez-vous : la psychorigide reine du Tupperware, qui excelle aussi bien dans l’art d’éplucher les oignons que de contrôler ses émotions, est une espèce en voie de disparition.

Dans la réalité, la femme active, ambitieuse et diplômée éprouve par moments une certaine frustration à s’occuper de son foyer et de ses enfants, qu’elle chérit néanmoins. Et c’est précisément ce qu’a ressenti Hélène Bonhomme, la fabuleuse initiatrice de ce projet. Après une khâgne, des études de philo, plusieurs années d’enseignement et plusieurs autres passées dans une rédaction web, Hélène devient maman de deux petits monstres.

« Les femmes sont stigmatisées »

La transition de femme active accomplie à femme au foyer en devenir est rude. Comme beaucoup d’autres femmes, les aléas de la vie de maman l’ont fait douter et perdre confiance en elle. « Les femmes sont stigmatisées : la mère au foyer ne fout rien ; quant à la mère au boulot, elle ne voit pas assez ses enfants… La belle-mère va nous dire que les enfants sont mal élevés, le mari que, non, le petit n’a pas trop froid, les copines qu’on le couve trop. On reçoit toujours plus de critiques que de compliments », peut-on lire dans un des nombreux témoignages.

« Parce que la maternité a été pour moi un tsunami émotionnel et logistique, j’ai décidé de révéler la Fabuleuse en chaque maman, dans le but avoué de créer une communauté de Fabuleuses qui veulent aimer leur vie et changer le monde. » C’est ainsi qu’accompagnée de sa fabuleuse équipe elle prodigue conseils, témoignages et billets d’humeur pour le salut de millions de Fabuleuses enfouies. Le blog, qui avait à l’origine une vocation cathartique, trouve rapidement son public. « La Fabuleuse n’est pas une femme parfaite, mais elle sait rire de ses ratés ». Et pour celles qui ont encore du mal à prendre du recul, l’auteur décline ses enseignements en format de poche*, à glisser dans tous les sacs.

* « Il y a une fabuleuse dans chaque foyer, 50 pensées pour la révéler », aux éditions Première Partie, 20 euros.