Puiforcat, un pied de nez au verre à pied

25Jan - by admin9596 - 0 - In Uncategorized

Qu’importe le flacon, pourvu qu’on ait l’ivresse… Avec sa nouvelle collection Sommelier, Puiforcat fait mentir cet adage. Et plutôt deux fois qu’une, tant l’expérience est singulière.

Culbuto chiquissime

Avec la complicité d’Enrico Bernardo, Meilleur sommelier du monde 2004, et du designer Michael Anastassiades, l’orfèvre a imaginé une ligne de verres à vin qui réinventent l’art de la dégustation. Le trio a commencé par se débarrasser du pied pour poser un chiquissime culbuto sur un socle en argent. « Nous avons choisi le parti pris de la rupture. Il s’agissait d’inventer une nouvelle gestuelle très alternative, car sans pied. On peut ainsi jouer avec ce verre à la fois simple et très raffiné », confie Hélène Dubrule, présidente de Puiforcat. Le choix s’est naturellement porté sur un verre soufflé bouche en Bohême. Léger, fin et résistant, il cohabite avec un socle amovible et massif. « On a voulu créer une autre façon de déguster. Avec un verre sans pied, on a une plus grande proximité avec le vin, qui va entrer différemment dans le palais. La forme joue aussi sur les tanins et la minéralité », explique l’expert en grands crus Enrico Bernardo.


Culbuto. Anastassiades, le designer d’origine chypriote, s’est inspiré de la coupe de Pythagore. © DR

Dégustation sensorielle

Avec un verre à pied traditionnel, on dit que la dégustation se fait de façon verticale (à ne pas confondre avec la comparaison d’un même vin sur plusieurs millésimes). En fonction de son galbe et de la façon dont on tient le calice par sa jambe, le vin arrive de facto sur le bout de la langue. Avec un verre sans pied d’où découle une prise plus directe, le breuvage et ses arômes se diffusent dans les joues et la mâchoire. On peut alors parler de dégustation sensorielle horizontale. L’expérience étonnante procure un frisson immédiat et de nouvelles sensations. « En vingt ans de métier, j’ai réalisé qu’on buvait d’abord pour ensuite sentir et analyser. Notre verre place le goût et le plaisir avant tout. Il est très tactile et offre une approche plus sensuelle », poursuit l’Italien passionné. Avec cette collection stylée et audacieuse qui aura demandé deux ans et demi de travail, Puiforcat propose ainsi une dégustation hédonique qui va mettre nos sens sens dessus dessous.


Collaboration. Pour élaborer sa collection Sommelier, Puiforcat s’est adjoint les talents du Meilleur Sommelier du monde, Enrico Bernardo (photo), et du designer Michael Anastassiades. © DR