Du grand art signé Valentino

28Jan - by admin9596 - 0 - In Uncategorized

Les défilés de haute couture se sont clôturés par celui de Valentino. La maison a offert à ses invités une véritable leçon d’histoire de l’art lors de son défilé. Le duo créatif de la griffe, Maria Grazia Chiuri & Pierpaolo Piccioli, a rendu hommage à Mariano Fortuny y Madrazo, artiste, couturier et créateur de textile d’origine espagnole, qui fit sa fortune à Venise. Et notamment la robe Delphos, qui tire son nom de l’Aurige de Delphes.

À noter, la robe « Chrysalide » plissée à traîne en pétales de mousseline noire, velours et cuir qui a nécessité 2 200 heures de réalisation ! Les deux designers ont puisé des influences antiques, travaillant même directement avec les archives des tissus Fortuny. Signés Alessandro Gaggio et Harumi Klossowska de Rola – la fille du peintre Balthus –, les bijoux du défilé ont fait sensation. Des parures dorées à l’or fin, aux inspirations antiques, entre harnais, bracelets, bijoux de tête serpent façon Eden.

Un détail à retenir ? Pour « retrouver le contact avec la terre, qui est la forme la plus authentique et personnelle d’équilibre intérieur », selon Maria Grazia Chiuriet & Pierpaolo Piccioli, les mannequins ont défilé pieds nus, joliment agrémentés de bijoux au style antique.