Taste of Paris : 18 chefs sous la nef

29Jan - by admin9596 - 0 - In Uncategorized

Élitiste, la gastronomie ? Non… L’excellence et le bouillonnement de cet art raffiné sortent des cuisines étoilées le temps d’une manifestation gourmande au Grand Palais. Du 11 au 14 février 2016, la patrie de la gastronomie accueille la deuxième édition du festival Taste.

Né il y a 11 ans et déjà exporté dans plus de 20 villes étrangères, Taste of Paris a pour ambition de faire découvrir aux Parisiens les meilleures tables de l’Hexagone. Le concept ? Dix-huit chefs de renom présentent leurs créations signatures en miniportions. Pas de couverts en argent ni d’ambiance guindée : les passants se faufilent de stand en stand et dégustent au gré de leurs pérégrinations de petits plats préparés par les chefs en personne.

La gastronomie au Grand Palais

Au casting de cette deuxième édition, Alain Ducasse, Guy Savoy, Thierry Marx, Fréderic Anton, Pierre Sang Boyer, Juan Arbelaez, Kei Kobayashi, Hervé Rodriguez… et une femme. Seule Stéphanie Le Quellec, habituellement aux commandes des cuisines du Prince de Galles, a pu se rendre disponible. À leurs côtés, la fine fleur des producteurs et artisans du goût a fait le déplacement. Le champagne Laurent-Perrier, associé dès l’origine à la manifestation londonienne, aura un bar monumental, tandis qu’Electrolux, partenaire principal du festival, organisera des ateliers et des performances artistico-culinaires.

L’engouement des Français pour les manifestations culinaires ne se dément pas. L’année dernière, ce sont près de 20 000 visiteurs qui ont répondu présents, motivés bien sûr par l’envie de goûter la cuisine des gastros, mais également par la curiosité de rencontrer en chair et en os les as des fourneaux. La volonté de tisser un lien est mutuelle. Pour les chefs, c’est l’occasion de partager leur savoir-faire, d’accroître leur visibilité et leur cote de sympathie auprès d’un public nouveau. « Aujourd’hui, les cuisiniers sont beaucoup plus dans une logique de partage, d’explications, d’accessibilité par rapport au public », indique Corinne Menegaux, la directrice du festival.

Côté prix, le positionnement reste haut de gamme. Si chacun est invité à peser le poids de sa gourmandise, il faut compter 45 euros pour un « pass gourmet » prépayé. On peut aussi opter pour une entrée sans crédits à 15 euros, mais, une fois sur place, les prix des petites assiettes s’échelonnent entre 5 et 12 euros et l’addition grimpe vite. Le festival s’adresse au 25-50 ans urbains de classe moyenne ou supérieure, « habitués à sortir au restaurant et à essayer les nouvelles tables », confie Corinne Menegaux au Figaro.

Taste of Paris, du 11 au 14 février 2016. Grand Palais : 3, avenue du général Eisenhower, Paris 8e. http://paris.tastefestivals.com