Bosch invente l’accélérateur intelligent

2Fév - by admin9596 - 0 - In Uncategorized

Votre pédale d’accélérateur va bientôt vous assister. Pour y parvenir, elle va interagir avec vous ou plutôt avec votre pied droit au moyen d’un petit moteur électrique. Celui-ci va pouvoir produire en fonction des circonstances, une résistance accrue à l’enfoncement, une vibration ou un tapotement.

7 % de réduction de consommation

Les applications de cette pédale à retour d’effort sont multiples. La première et la plus facile à intégrer aux voitures actuelles consiste à réduire la consommation en indiquant le moment opportun pour changer de rapport par une vibration. Selon Bosch, ce moyen se montre plus efficace et plus sûr qu’un voyant lumineux au tableau de bord susceptible de ne pas être vu ou, s’il l’est, de détourner l’attention du conducteur. Sur une voiture classique à boîte manuelle, Bosch estime que le gain de consommation moyen de ce système peut atteindre 7 %.

Point dur à ne pas dépasser

Utilisée sur une voiture hybride, cette pédale intelligente peut aussi simuler un point dur sur sa course pour indiquer au conducteur qu’au-delà de ce point, la demande d’accélération imposera au moteur thermique de redémarrer, au détriment de la consommation. Cette fonction est notamment déjà intégrée à la pédale d’accélérateur de la Mercedes C350e qui indique en outre au conducteur qu’il s’approche excessivement du véhicule qui le précède grâce aux informations provenant du radar longue portée utilisé par le régulateur de vitesse actif de la voiture. Dans le même ordre d’idées, Bosch imagine que cette pédale active pourrait exploiter aussi des informations du système de navigation, pour rappeler au conducteur la limitation de vitesse en vigueur, ou lui indiquer au conducteur qu’un embouteillage ou un virage serré se profile à l’horizon et qu’il serait prudent de ralentir.