Ralph Lauren redessine ses montres féminines

23Mai - by admin9596 - 0 - In Uncategorized

Décidément, le luxe se fait de plus en plus abordable, même chez Ralph Lauren, qui vient de dévoiler au sein de son palais-club privé milanais ses nouvelles collections horlogères. Loin, volontairement, des allées du SIHH genevois, où la marque s’exposait jusqu’en 2015.


© DR

Faire des objets qui durent

Se dévoiler ainsi au cours de présentations plus intimistes, et au sein de son propre univers, est clairement une façon intelligente d’insister sur le mariage entre mode et horlogerie de qualité que veut mettre en avant la marque. Alors, quid de cette toute nouvelle RL888 ronde, dotée d’un cadran associant index arabes et romains destiné à devenir une véritable signature design de la marque ? « C’est le style que Ralph Laurent voulait, fine et assez galbée, une montre à mouvement quartz, car pour les femmes, le message émotionnel est plus important que le « moteur », de la montre », confie Luc Perramond, qui a quitté la direction de  La Montre Hermès en 2014 pour devenir Président Directeur Général de Ralph Lauren Watch & Jewelry Co. « Il ne s’agit pas d’une montre de mode, mais plus d’une montre atemporelle. C’est la démarche de Ralph Lauren : faire des objets qui durent, jamais démodés. Pour nous, la montre connectée n’est pas à l’ordre du jour. »


© DR

Légitimité horlogère

Du haut de ses 76 ans, Ralph Lauren veille de (très) près sur ces nouvelles créations, au gré de réunions mensuelles entre New York et Genève. Il faut dire qu’en matière de légitimité horlogère, « rien n’est jamais acquis. On travaille dessus tous les jours, souligne Luc Perramond. Nous sommes une marque globale. Cela démontre l’ambition de Ralph Lauren de marier belle horlogerie suisse et style de vie. Nous avons fait attention à trouver un vrai partenaire pour concevoir des montres de qualité. A nous de garder la singularité du positionnement de Ralph Lauren en horlogerie. On peut comparer sa démarche à Chanel, Hermès, Louis Vuitton, avec des critères de qualité très élevés, à l’inverse des licences qui perdent la main. Là les designers sont impliqués dès le départ, pour veiller à la cohérence entre produits de qualité et prix. »


© DR

Il faut dire que l’horlogerie constitue un véritable pari d’avenir pour la griffe de mode. « Nous attirons des clients Ralph Lauren, détaille Luc Perramond. Nous avons cette cible là et, en plus, 50% de nos acheteuses sont de nouveaux clients pour la marque. Férus de digital, touchés par recommandation, ils rentrent dans l’univers de la marque par le biais de l’horlogerie, et c’est nouveau. Nous avons donc un rôle de recruteur d’une clientèle plus jeune. » Cette année, Ralph Lauren leur propose donc la RL888, « une expression horlogère pour femme moderne qui fait son propre style. C’est la première fois que nous avons une montre ronde et que l’on part de l’acier en allant jusqu’à l’or serti. » Résultat : une montre féminine et colorée de qualité à 1900 euros disponible à partir de juin prochain sur un bracelet en cuir de couleur.


© DR

Deux dimensions

La RL888 tire son nom de la prestigieuse boutique de la marque au cœur de New York, située au 888 Madison Avenue. Cette première montre ronde conçue exclusivement pour les femmes se décline en or blanc ou rose poli 18 carats ou en acier inoxydable, dans deux dimensions : 32 mm et 38 mm. Le modèle en or rose de 32 mm existe également avec une lunette sertie de diamants, dont un diamant taille rose sur la couronne. Toutes sont dotées d’un mouvement à quartz Cartier, d’une autonomie d’environ 60 mois, et d’un cadran rehaussé d’aiguilles de style Breguet et d’une combinaison unique de chiffres romains et arabes. La collection RL888 comprend également une pièce joaillère, sertie de diamants et spinelles noirs ornée de motifs abstraits sur la lunette et le bracelet, dans un esprit Art déco. Mode oblige, la collection RL888 propose un large éventail de bracelets très facilement interchangeables, taillés dans le même cuir que les Ricky bags de la griffe.


© DR