Les volcans en hélico

12Avr - by admin9596 - 0 - In Uncategorized

Le mois dernier, j’ai réalisé un vol en hélico en Auvergne. C’était la première fois, en ce qui me concerne. Je dois admettre que cette promenade dans les airs m’a plutôt fasciné, mais pas uniquement pour la vue elle-même. Evidemment, cette dernière était remarquable. Mais ce qui m’a le plus fasciné, en réalité, c’est le principe même de l’hélicoptère. C’est qu’il faut être sacrément malade pour concevoir un tel appareil ! L’homme est décidément une espèce imaginative. Considérez ceci : il est parvenu à élaborer en l’espace de deux siècles le chemin de fer, le web, l’hélicoptère… Et vous savez quoi ? J’adorerais voir ce qu’il en sera dans deux cent ans. Enfin, s’il a survécu jusque-là, bien sûr. Parce qu’il est aussi parvenu, dans le même temps, à faire de sacrés ravages : transformer le climat, détruire des espèces, faire des guerres « mondiales ». C’est plutôt impressionnant ! La source du problème, c’est que cette créativité est globalement employée pour dominer. L’énergie nucléaire est en la circonstance le meilleur exemple : elle a été fantasmée comme source d’énergie par des scientifiques dans l’espoir de révolutionner la vie des gens, mais a pu devenir réalité lorsqu’elle a été financée pour confectionner la bombe nucléaire. L’orientation originelle peut être bonne, mais l’investissement la modifie souvent considérablement. Les scientifiques inventent des technologies nouvelles, mais ceux qui déboursent de l’argent pour financer leurs travaux se préoccupent surtout de gagner, que ce soit des territoires ou des électeurs. Ceux-là n’ont pas vocation à s’occuper des conséquences écologiques : le profit immédiat prédomine. Cruelle ironie. Les scientifiques veulent améliorer nos existences, mais ceux qui emploient leurs innovations mènent souvent à l’effet contraire ! Vous me direz que nous profitons aujourd’hui de toutes ces inventions : mais elles nous sembleront sans doute chères payées lorsque 250 millions d’individus seront condamnés à s’exiler à cause de la montée des eaux… Quoi qu’il en soit, si vous n’avez jamais grimpé à bord d’un hélicoptère, ça vaut le coup : la balade est vraiment divertissante. Et quand on découvre l’Auvergne depuis les cieux, le paysage est purement et simplement magnifique. Suivez mon lien pour tout savoir sur ce baptême de l’air en hélicoptère.

helicoptere5