Les contrôles de stupéfiants vont être renforcés

28Avr - by admin9596 - 0 - In Uncategorized

Plus de 20% des victimes de la route sont mortes dans un accident impliquant un conducteur sous l’emprise de stupéfiants en 2015, informent les dernières données de la sécurité routière. Le ministère de l’Intérieur a décidé de renforcer les contrôles de drogue au volant. « Dans les prochaines semaines, les commissariats et les brigades de gendarmerie vont recevoir les nouveaux kits de tests salivaires », détaille un haut responsable de la sécurité routière cité par Le Parisien. Ces tests pourront détecter la présence de cannabis, cocaïne, opiacés, ecstasy ou amphétamines en quelques minutes.   Actuellement, la police doit amener l’automobiliste qui a fait un premier test salivaire positif à l’hôpital pour confirmer le résultat. Désormais, ce second test salivaire pourra être effectué sur place par la police, ce qui « permettra de multiplier les contrôles », précise la sécurité routière. Un peu plus de 100.000 contrôles de stupéfiants sont effectués chaque année contre plus de 11 millions de contrôles d’alcoolémie, souligne Le Parisien.  « Le seul fait de conduire sous l’emprise du cannabis double le risque d’être responsable d’un accident mortel car cela réduit la vitesse de réaction aux situations d’urgence et provoque des effets sur la vigilance », indique au média parisien Didier Jayle, médecin addictologue et ancien président de la mission interministérielle de lutte contre la drogue et la toxicomanie. Conduire sous l’emprise de la drogue est passible de deux ans de prison. Tout refus de se soumettre au test équivaut à un test positif. Tous les usagers de la route sont concernés, même les cyclistes et les personnes qui accompagnent un jeune conducteur en conduite accompagnée.