Comment faire un saut en parachute

6Déc - by admin9596 - 0 - In Uncategorized

Le parachutisme, autrement connu sous le nom de parachutisme, l’utilisation d’un parachute – à la fois pour des fonctions récréatives ou de compétition – pour la descente progressive d’un plongeur au sol peu après avoir sauté d’un avion ou d’un autre emplacement important. Le sport garde ses débuts sur les descentes faites à partir d’un ballon à oxygène chaud à travers l’aéronaute français André-Jacques Garnerin en 1797, mais le parachutisme contemporain est généralement effectué à partir d’un avion à hélice. Lors d’événements tels que la convention d’automne entièrement gratuite de douze mois à Quincy, dans l’Illinois, les parachutistes ont la possibilité de sauter de ce type d’embarcations diverses sous la forme de ballons, d’hélis et d’un Boeing 727 dans une atmosphère populaire. les parachutistes avertis couvrent de 7 500 à 15 000 orteils (2 300 à 4 600 mètres) au-dessus du degré du terrain, ce qui donne une période de chute libre comprise entre 40 et 85 secondes. La longueur de la chute libre (le temps entre la sortie de l’avion et la mise en place du parachute) dépend de ce type de facteurs comme la sortie d’altitude, l’ouverture de l’altitude et la quantité de largage. Le montant de la chute dépend de la combinaison que le parachutiste porte et de la façon dont le bon aller se conforme au système en chute libre (une allumette plus lâche offre plus de potentiel pour faire face à l’environnement et laisse tomber le glissement) et à travers le membre de la famille de configuration du corps du plongeur au sol. Les vitesses de chute libre pour les parachutistes glissant «ventre à terre» (la position arquée typique) varient de 110 à 130 miles par heure (180 à 210 km par heure). Des vitesses de descente supérieures à 330 miles par heure ont déjà été recodées pour tous les parachutistes dans les compétitions de parachutisme (lorsque le plongeur glisse la tête la première en utilisant tout le corps dans un emplacement efficace), et celles aussi progressives que 40 mph ont été célèbres pour les parachutistes utilisant une vaste -les allumettes «birdman». L’altitude à laquelle un parachutiste ouvre la couverture diffère, mais 2500 pieds. est habituel. Avec la plupart des parachutes, le parachutiste commence le déploiement en organisant une goulotte pilote dans le courant d’air (d’autres parachutes ont des goulottes d’aviateur qui sont instantanément dévoilées en prenant un cordon d’alimentation relié). La goulotte d’aviateur peut être une minuscule goulotte établie par la quantité de résistance atmosphérique qui fonctionne pour tirer le parachute principal directement hors du boîtier lorsque les parachutes sont enfermés. Le parachute principal améliore la résistance à l’air du parachutiste et diminue la chute du plongeur au sol à votre rythme d’environ 10 miles par heure. Les parachutes mémoire-air des béliers actuels sont construits avec six à neuf matériaux cellulaires en nylon qui se gonflent et se comportent comme une aile ou un planeur; ces auvents permettent au parachutiste de se diriger et de naviguer doucement vers le sol. Pour maximiser la sécurité, les parachutistes des activités sportives s’habillent de deux parachutes, un majeur particulier et quelque chose. Cela est vraiment approuvé par la loi à l’intérieur des restrictions de l’aviation du gouvernement américain, puis dans les règles de l’aviation d’innombrables autres endroits également. De plus, les parachutistes utilisent une variété de dispositifs de détection d’altitude afin que vous puissiez savoir quand vous devez déployer leurs parachutes. Source: saut en parachute